Présentation

Sylvie Legoupi, photographe indépendante, soucieuse d'une éthique humaniste , à cœur de mettre en lumière ces petites parenthèses de la vie ou la tendresse et la complicité ont la part belle. Gestes d'amour d'un soignant envers un patient, gestes de métier dans les reportages du Monde professionnel du Bâtiment,autant de moments photographiques sacralisés qui enrichissent et constituent l'identité, l'histoire d'un groupe, d'une collectivité.

A DCNS de Lorient

Se focalisant sur la dimension humaine,mettant en valeur la reconnaissance d'une profession et la cohésion d'une équipe, j'ai accompagné ces employés-compagnons dans les entrailles de ces Mobby Dick des temps modernes, pour les saisir à l'œuvre, faisant naitre ces géants des mers. Ces gestes précis et élégants pris dans un instant, contribuent à l'élaboration complète du navire et on devine déjà parfois le résultat final, silhouette figée dans les brumes de sa création. Des regards, des gestes, une allure, disent la joie d'être ensemble et la fierté du métier et de contribuer encore à cette construction là.

" L'amour n'est jamais prématuré"

Loin de tout sensationnalisme ou voyeurisme, je me suis attachée à mettre en lumière les compétences humaines des soignants, leur aptitude à prodiguer des gestes d'accompagnements envers ces enfants "nés trop tôt".

Par cette attention,j'ai voulu montrer que la dimension technique, certes, indispensable à la survie de ces enfants n'est pas la seule prédominante et que la dimension humaine et tactile, même si elle paraît plus discrète, est toujours existante et vécue comme partie intégrante des soins.

  • Highslide JS
  • Highslide JS
  • Highslide JS
  • Highslide JS
  • Highslide JS
  • Highslide JS
  • Highslide JS
  • Highslide JS
  • Highslide JS
  • Highslide JS
  • Highslide JS